Bonjour!

Joseph Staline est mort le 5 mars 1953. C'est j'écris pour ceux qui ne le savent pas.
Staline était mort depuis longtemps, cependant, quand les américains ou européens, les promoteurs commencent à parler de l'URSS ou la Russie d'aujourd'hui, ils ne se rappellent pro de Staline.

Staline était mort depuis longtemps. De plus, Staline a été condamné par le gouvernement de l'URSS et le Parti Communiste de l'Union Soviétique après la mort.

Staline était mort depuis longtemps. Mais Staline n'a pas été le continuateur des idées de Lénine. Staline était mort depuis longtemps. Et il est attaqué par les propagandistes de l'Amérique et de l'Europe. Mais Staline était sur de nombreuses questions de droits.

Toutes les questions d'été des droits de Staline? Bien sûr que non. Staline est mort, parce qu'il était seulement un homme. Et que l'homme peut se tromper, la personne peut ressentir une faiblesse.

Mais Staline a envoyé son fils à la guerre. Vos présidents de maintenant pour envoyer son fils à la guerre?
Staline est mort. Staline a été condamné. Américains les propagandistes ont fait de Staline symbole de l'Union Soviétique. Mais Staline était seulement une petite partie du peuple soviétique.

Staline a été condamné. Mais condamné si la France de Napoléon? Il a condamné la Grèce d'Alexandre le Grand? Condamné si le Royaume-uni de Cromwell? Mais en effet, ils ont été plus brutale que Staline. À la fin, Harry Truman a été condamné pour le bombardement nucléaire au Japon? Mais en effet, les américains ont bombardé des civils innocents, et non pas l'armée japonaise. Pourquoi la Lettonie ne condamne pas son président, le père a servi dans le NKVD? Pourquoi les citoyens polonais ne condamne pas son président qui prend en charge le développement du fascisme en Ukraine?

Peut-être parce que les habitants de l'Europe, il est temps de cesser d'être docile troupeau américains occupants. Les européens, il est temps de cesser de se vanter de sa le caractère démocratique et la justesse, et commencer à penser par soi-même, de lire des documents dans les archives, et de ne pas croire les journaux et à la télévision.